Résultats des derniers tests des sites d’options binaires par l’AMF

Résultats des derniers tests des sites d'options binaires par l'AMF
Résultats des derniers tests des sites d'options binaires par l'AMF
BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★

L’Autorité des Marchés Financiers n’a pas dit son dernier mot concernant les sites d’options binaires. Après plusieurs mesures coercitives, l’offensive continue de plus belle. Cette fois, l’AMF a procédé à des tests sur plusieurs sites afin de mesurer les améliorations suite à ces précédentes recommandations. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que les résultats parlent d’eux même.

Les sites adeptes de publicité dans le viseur de l’AMF

L’AMF continue son éternel combat dans le sens de la prévention contre les arnaques d’options binaires, de l’éradication des sites frauduleux, mais surtout d’une meilleure régulation des sites agréés. Il n’y a pas que les brokers frauduleux qui ont l’Autorité sur le dos.

Comme vous le devinez, cette ultime tentative de réajustement a visé les brokers d’options binaires et de Forex. Objectif de l’opération, vérifier si les sites de trading d’options binaires procèdent toujours à des publicités promouvant ces deux produits considérés comme les plus risqués. Conformément à la loi Sapin II, la réponse devrait être non. Mais dans les faits, la réalité est toute autre.

Des séries de visite qui en disent long

Les premiers tests datent de 2014 et sur la base des conclusions alarmantes, le projet de loi Sapin II avait été lancé pour finalement être adopté le 9 décembre 2016. Trois ans après cette première inspection et après des journées entières de rappels à l’ordre, l’AMF passe finalement de nouveau à l’offensive, cette fois-ci en ciblant 15 sites agréés par le CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission).

Trader le CFD Protégé chez OptionWeb

Le jeudi 9 mars 2017, l’AMF publie les résultats des investigations d’août à décembre 2016 dans l’Observatoire de l’épargne de l’AMF et ils sont loin d’être satisfaisants. Des progrès ont quand même été enregistrés sur de nombreux pôles :

  • La systématisation de l’évaluation des connaissances financières du client au travers de questionnaires.
  • La neutralité des pages d’accueil, désormais moins incitative à la négociation d’options binaires et de forex.
  • La multiplication des messages d’avertissement sur les risques de négocier des options binaires.
  • La suppression des difficultés de retrait de fonds et de fermeture de compte.

Pourtant, la bataille est loin d’être gagnée.

Il y a encore du chemin à faire

Loin de se réjouir trop vite de ces avancées notables, l’AMF n’a pas manqué de relever les irrégularités persistantes telles que :

  • La qualité douteuse des questionnaires d’évaluation de connaissance des débutants.
  • Le non-respect des règles de protection des épargnants débutants à travers l’absence ou la mauvaise qualité des formations en options binaires proposées par les sites.
  • Le manque de transparence sur les montants des jeux
  • L’inintelligence des outils de trading proposés

C’est ainsi une manière de rappeler les plus réfractaires à l’ordre.

BROKER
Minimum dépôt
N°CYSEC
AVIS
Accéder au site
200 €
n°175/12
★★★★★
CFD protégé vs Option Binaire
200 €
n° 182/12
★★★★★
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER